• Réjean Ducharme, ce monument invisible

    La Société littéraire ne pouvait passer sous silence le décès de l'écrivain Réjean Ducharme, survenu le 21 août dernier. Mais comme l'a si bien dit Odile Tremblay, journaliste du quotidien Le Devoir, l'homme est "parti comme il a vécu, discrètement".

    Toutefois son œuvre demeurera vivante, marquante et pertinente pour l'imaginaire collectif du Québec et d'ailleurs. C'est pourquoi nous vous proposons ici des extraits de trois de ses romans les plus connus. Question de vous donner le goût de découvrir, ou de redécouvrir, l'écriture singulière et sans concession de cet illustre auteur québécois.
     

    "

    On regrette toujours pour rien, étant donné qu'on ne peut regretter qu'après."

     L'Avalée des avalés
     

    "Il ne faut pas en demander beaucoup à ceux qui sont fascinés par le lustre de leurs souliers."

     L'océantune
     

    On ne peut rien contre un mot ; c'est une mouche qu'on peut chasser, qui peut partir, mais qui revient toujours, ne meurt jamais.

    Le Nez qui voque

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :